Las cookies nos ayudan a ofrecer nuestros servicios. Al utilizar nuestros servicios, aceptas el uso de cookies.
De En Es
Kundenservice: +49 (0) 551 - 547 24 0

Editorial Cuvillier

Publicaciones, tesis doctorales, capacitaciónes para acceder a una cátedra de universidad & prospectos.
Su editorial internacional especializado en ciencias y economia

Editorial Cuvillier

Premiumpartner
De En Es
Titelbild-leitlinien
Logiques sociales de la solidarité envers les personnes vivant avec le VIH

Impresion
EUR 56,10

E-Book
EUR 39,27

Logiques sociales de la solidarité envers les personnes vivant avec le VIH

Une étude de cas menée en Afrique de l´Quest

Nonlourou Marie Paule Natogoma Coulibaly (Autor)

Previo

Indice, PDF (110 KB)
Lectura de prueba, PDF (190 KB)

ISBN-13 (Impresion) 9783736991187
ISBN-13 (E-Book) 9783736981188
Idioma Francés
Numero de paginas 260
Laminacion de la cubierta mate
Edicion 1. Aufl.
Lugar de publicacion Göttingen
Lugar de la disertacion Bayreuth
Fecha de publicacion 26.10.2015
Clasificacion simple Tesis doctoral
Area Ciencias sociales
Sociología
Palabras claves Solidarité, Logiques sociales, Personnes vivant avec le VIH/sida, Afrique de l’ouest, solidarity, social logics, people living with HIV/AIDS, HIV/AIDS, West Africa
Descripcion

L’analyse des phénomènes sociaux qui naissent de l’articulation entre la problématique du VIH/sida et la notion de solidarité dans cette étude permettent une meilleure compréhension de la dynamique sociale. Face aux graves conséquences du VIH/sida dans ce contexte d’étude ouest-africain, où une infime partie de la population bénéficie de la sécurité sociale, il s’agit d’analyser les facteurs de variations des pratiques de la solidarité au sein de différents groupes sociaux issus de classes sociales relativement pauvres. L’enjeu est donc d’établir une typologie de la solidarité en mettant en relation la situation de vulnérabilité que vivent les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), les pratiques de solidarité envers elles, les principes et normes de leur groupe social et les différents contextes politique, économique et social dans lesquels la solidarité a lieu.
L’analyse du contenu des discours recueillis au cours des entretiens biographiques, des discussions de groupe, et des entretiens individuels a permis d’analyser les phénomènes sociaux qui induisent les pratiques de la solidarité envers les PVVIH rencontrées dans trois pays d’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Ghana et Togo).
Dans ces contextes africains, les pratiques de la solidarité envers la PVVIH ne sont pas toujours systématiques et uniformes à tous les membres de son groupe social. De plus, la pratique de la solidarité émane autant bien d’actions raisonnées et des relations affectives. La solidarité envers la PVVIH dans ces contextes de groupes sociaux socialement défavorisés traduit une dynamique sociale dans laquelle la notion de famille se redéfinit par le fait que la solidarité entraine une reconstruction des liens familiaux basée sur l’entente, les sentiments affectifs, la confiance mutuelle et la réciprocité.

The analysis of social phenomena, born from the articulation of the problem of HIV/AIDS and the notion of solidarity, helps to understand better the question of social dynamics. In the West African context, where a minority of the population benefits from social security, this study analyses the determining factors of the practices of solidarity within different groups in a relatively poor social class. What is at stake is to establish a typology of solidarity between the vulnerability of people living with HIV/AIDS (PLWHA), the practices of solidarity towards them, the principles and norms of their social group and the different political, economic and social contexts in which this solidarity takes place.
The analysis of the discourses gathered from biographical interviews, group discussions and individual interviews helped to analyze the social phenomena that induce the practices of solidarity towards people living with HIV/AIDS in three West African countries (Côte d’Ivoire, Ghana and Togo).
In these African contexts, the practices of solidarity towards PLWHA are not always systematic and uniform to every member of a social group. Further, the practice of solidarity derives from both reasonable actions and affective relations. In this context of marginalized social groups, the social dynamic of solidarity towards PLWHA redefines and reconstructs the concept of family based on agreement, affective feelings, mutual trust and reciprocity.